L’efficacité de l’ESS repose sur une autre vision du monde où la performance est également qualitative et non plus uniquement quantitative et monétaire. Elle est ainsi plurielle : sociale, environnementale, civique mais aussi économique. L’efficacité de l’ESS repose de ce fait sur une mobilisation plurielle pour un développement socioéconomique, en s’appuyant et rendant visibles l’ensemble des initiatives, formelles ou informelles, citoyennes, populaires, communautaires, entrepreneuriales, en construisant ou reconstruisant les réseaux productifs et de consommation de proximité, en inscrivant ces pratiques dans un projet de développement territorial, économique, social, politique et culturel.

Les 6, 7 et 8 décembre prochains, des acteurs de l’économie sociale et solidaire de nombreux pays se retrouveront aux 8° Rencontres du Mont-Blanc dédiées à l’efficacité nouvelle de l’ESS.

Les appels à contributions, sous forme de papiers, d’interventions, de présentations des initiatives sont lancés .

Une référence explicite aux communs y est faite :  « Communs, co-création et co-évaluation de la valeur : « endogénéiser » la valeur au service des personnes et des communautés ». Plus largement, dans toutes les parties du programme, les communs et leurs liens avec l’ESS méritent attention et débat.

Leave a Comment