Nos chantiers, Plate-formes et coopération

Conférence au Comité économique et social européen sur le rôle et la place des plateformes numériques coopératives dans l’économie collaborative

La Coop des Communs a initié et co-organisé une conférence au Conseil économique et social européen sur le rôle et la place des plateformes numériques coopératives dans l’économie collaborative, pour :
– découvrir des exemples formidables de plateformes coopératives, dans le domaine de la culture, de l’alimentation, du foncier, des échanges de services entre entreprises, de monnaies locales…
– échanger sur les questions de droit du travail, de la propriété, des contrats, de la fiscalité,
– pointer leurs attentes vis-à-vis de l’Union européenne, des Etats et des collectivités locales,
– promouvoir de possibles partenariats.
Les organisateurs ont décidé de maintenir le réseau d’échanges entre eux et avec les intervenants et principaux participants, réseaux de l’ESS, des communs, des villes, de partenaires du monde du travail, des coopératives…

Voici les comptes rendus de la conférence :

Vous pouvez aussi les trouver, ainsi que les présentations et tous les enregistrements sur Confrontations.org (en anglais) et sur Confrontations.org(en français).

Ceux d’entre vous qui ont participé à l’AG de La Coop des Communs savent que le travail continue.

Colloque de Cerisy, Nos chantiers

La stabilité financière internationale à valoir comme un bien public et une finance à penser comme un bien commun

Stiglitz (2006) évoque la stabilité financière mondiale telle un bien public au même titre que l’aide humanitaire ou la stabilité politique. Or ladite stabilité a disparu en 2008, à la suite de la crise des subprimes qui ne fut, au demeurant, qu’un des éléments d’une crise multiple plus profonde. La crise — encore actuelle mais aux dimensions, aux contours et aux conséquences inédites et multiples — est une crise de modèle, celui du capitalisme hyperfinanciarisé (Epstein 2005, Krippner 2005). Il convient désormais de revisiter les différentes formes de capitalismes (Boyer 2002) pour revenir, peut-être, vers ce qu’Albert (1991) appelait capitalisme rhénan ou familial. Continue reading