Dans le cadre de la Coop des Communs, un groupe de recherche collaborative s’est réuni mensuellement depuis le début 2016, regroupant des praticiens de l’ESS et des communs et des universitaires spécialistes du travail et de la protection sociale, sociologues, économistes, syndicalistes, travailleurs du secteur culturel, coopérateurs. Ce groupe vise une production originale en commun, ayant des débouchés pour l’action, dans un contexte où :

– de nouvelles formes d’activité et d’emploi émergent, liées aux communs et à l’ESS, manquant d’une vision de la protection sociale associée,

– la longue expérience des « communs mutualistes » en la matière n’est pas mobilisée,

– dans le contexte de marchandisation et la privatisation de la protection sociale, l’aspiration à un développement soutenable s’étend.

Le groupe analyse l’évolution des formes d’activité, modifiant l’articulation entre travail et emploi, brouillant les frontières entre le salariat et le travail indépendant, bouleversant la relation entre les travailleurs et la protection sociale. Dans ce mouvement, on tend à oublier le caractère institutionnel complexe de la protection sociale et à la réduire, économiquement, à un ensemble des programmes fonctionnels d’intervention sociale. Par ailleurs, fondamentalement, les objectifs de développement durable obligent à interroger la protection sociale héritée du passé.

La production collective de recherche est alimentée par l’analyse des pratiques dans les pays de l’Union européenne, partant d’une comparaison France-Allemagne. Elle fait appel aux compétences d’universitaires invités dans les différentes disciplines concernées (droit, économie, sociologie, histoire) et de praticiens invités de l’ESS et des communs. Quel que soit leur statut, les membres du groupe participent à la production de la connaissance commune qui trouve un premier socle dans l’analyse : « La Protection sociale française, Diagnostic et Lignes Directrices d’une réforme nécessaire », (dite « note-mère »). Celle-ci annonce plusieurs autres notes complémentaires dont la première est : « Marchés du travail et prospective de l’emploi ».

Trois autres notes sont en gestation et ont déjà commencé à être débattues :

  • Protection sociale et projet politique des communs
  • Revenu universel, ESS et communs
  • Mutuelles et communs/protection sociale

Les travaux continuent à la rentrée.

Leave a Comment