Groupe Comptabilité et communs : deux ans de travail !

La comptabilité rend compte, fournit des informations (lesquelles ?) à des acteurs (lesquels ?), estime la valeur, ce qui est capital, ce qui compte (le capital financier ? les salariés ? la nature ? les trois ?). Elle détermine le résultat de l’entreprise, base de la fiscalité, de la rémunération des actionnaires dans le capitalisme…

Les organisations qui se sont retrouvées dans le groupe Comptabilité et Communs de La Coop des Communs rencontrent des limites pour traduire, dans le système comptable actuel, leurs particularités : les nécessaires coûts qu’engendre le respect de règles éthiques en matière sociale et environnementale, la pluri annualité de la transition écologique et solidaire…

Elles ont fait le choix d’explorer les potentialités du modèle de comptabilité CARE (Comprehensive Accounting in Respect of Ecology) et plus particulièrement des recherches de Jacques Richard, présent dans ce groupe, pour le développer et l’appliquer à des cas concrets. Dans CARE, on mesure les capitaux par leur coût de maintien, le coût des actions concrètes à mettre en place pour maintenir un capital au moins à un état initial. Et ce raisonnement s’applique, au-delà des seuls capitaux financiers, aux capitaux humains et aux capitaux naturels.

La démarche du groupe a consisté à réaliser des allers-retours entre théorie et pratique. Dans cette optique, il a travaillé sur des cas à partir desquels se sont dégagées des problématiques transversales, avec la Fédération nationale des CUMA, Fermes d’Avenir, les CIVAM, Open Food France, l’Assemblée virtuelle et Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée.

Le présent point d’étape n’a pour objectif que de décrire le chemin parcouru par un groupe, afin de s’arrêter sur son bilan intermédiaire et réfléchir sur les suites, au fond et sur la forme. Que tous les contributeurs et les partenaires, AG2R La Mondiale et la ville de Grenoble, en soient remerciés.

> Télécharger la synthèse

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.