La Coop des Communs organisait le 5 décembre une rencontre sur le thème « plateformes collaboratives et économie sociale et solidaire ».

Dans le contexte du développement rapide de l’économie collaborative avec le numérique, l’un de ses groupes de travail, dénommé “Plateformes en communs” recherche les conditions du développement d’alternatives aux plateformes connues du grand public qui précarisent le salariat ou s’enrichissent de la production gratuite ou mal rémunérée d’une communauté. Comment le modèle des communs allié à celui de l’économie sociale et solidaire peut-il inspirer des activités réellement collaboratives valorisant les apports de tous ceux qui y contribuent ? Des mouvements en ce sens existent aux USA et en Grande Bretagne.

Trois initiatives ont été présentées :

  • Open Food Network né en Belgique propose une plateforme ouverte de commande de denrées alimentaires et repas dédiée aux filières alternatives (circuits courts, coopératives bio, coopératives de livreurs).
  • Coop Cycle souhaite créer des coopératives de livreurs à vélo.
  • Les Oiseaux de Passage relie les acteurs du tourisme et la population pour proposer des séjours respectueux et en phase avec le territoire.

Leurs responsables ont exposé leur fonctionnement respectivement sous l’angle de leur modèle de gouvernance, du partage de la valeur et de l’utilisation du modèle des communs.

Le débat a permis de balayer diverses questions de gouvernance sur les dispositifs de coopération, juridiques sur le choix du statut de la structure et celui des contributeurs : (indépendants, salariés ?), la protection et le partage des données, techniques sur le choix des logiciels de la plateforme et l’ouverture des accès, économiques sur le financement du modèle d’affaire et la relation à la concurrence

En conclusion, le travail collaboratif sera poursuivi avec quatre objectifs :

  1. Rassembler les acteurs
  2. Faire connaître ce secteur,
  3. Documenter les pratiques
  4. Créer un kit d’outils en commun (droit, financements, logiciels…)

Un site Internet sera lancé pour donner des informations sur les plateformes coopératives et fournir – à terme – différents outils.

Tout ce qui sera produit par les groupes de travail (juridique, financements…) le sera  selon une gouvernance fondée sur les communs et l’ensemble des productions des groupes seront des communs.

Aller plus loin