Favoriser l'accès à l'alimentation pour tous par les communs

L’alimentation concerne nos modes de vie, nos cultures, nos modes de production, nos rapports à la terre (à sa propriété et à ses usages), nos formes de relations sociales et nos modes d’appréhension sensible du monde. Ce «fait social total » repose sur un système complexe d’éléments interreliés. Le questionner sur le plan de l’accessibilité, donc le penser en matière de justice sociale et de respect de l’égalité en dignité de tous les modes de relations construits autour de l’alimentation, est une démarche qui peut s’enrichir en s’ouvrant à une approche par les communs. Le cheminement scientifique empirique parcouru par les initiatives1 engagées dans le projet de recherche-action ACTTES2, porté par La Coop des Communs et la Chaire ESS de l’Université de Marne-la-Vallée, a ainsi révélé les communs, non comme un énième dispositif d’action collective ou objet de recherche, mais comme une approche théorique et opérationnelle, construite sur une combinaison de contextes, postures et modes d’action.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.