Activer les Communs de Territoires pour la Transition Ecologique et Solidaire

Historique

Persuadée que les « communs » constituent à la fois un ensemble de pratiques et une grille d’analyse de l’action collective et des systèmes de propriété et d’usage, l’association La Coop des communs1 a lancé au printemps 2017 un groupe de réflexion sur « La banque en communs ? » : pour mettre la banque et la finance au service de la société, il est apparu intéressant de voir si :

  • cette grille d’analyse des communs permet de mieux mettre le financement au service d’une transformation sociale équilibrée,
  • la banque elle-même peut être vue comme un « commun », indépendamment de sa nature coopérative,
  • certaines législations bancaires qui, dans l’histoire, ont pensé le système bancaire comme un « commun » méritaient d’être revigorées.

Questionnement

Le travail de compréhension réciproque entre communs et financeurs a abouti à la formulation du questionnement :

Quelles sont les ressources financières et bancaires fragilisées, menacées…, qui importent du point de vue du client et du sociétaire de la banque ou de l’organisme financier et qui mériteraient d’être gérées en communs, plutôt que via des régulations de marché ou étatiques (seules) ?

Trois terrains d’application complémentaires ont été identifiés :

  1. les données
  2. les besoins de financement de politiques de territoires
  3. les dispositifs de place, outils communs à la banque et finance.

Comment les banques ou organismes financiers peuvent-ils contribuer au développement des communs sur les territoires ? En quoi la réflexion sur les communs à l’échelle des territoires peut-elle apporter quelque chose à la représentation de la banque (banque comme tiers de reliance et de confiance) ?

Cette oeuvre est placée sous Coopyright : https://coopdescommuns.org/le-coopyright-pour-la-coop-des-communs/
En cas de réutilisation, veuillez suivre par défaut les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-ND 4.0 :
https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/deed.fr

Leave a Comment